Des normes rigoureuses exigent le plus haut niveau de protection

Le secteur pharmaceutique applique des exigences rigoureuses à la pureté de l'air, car la contamination atmosphérique influe directement sur la qualité des produits pharmaceutiques. Tout ce qui pourrait entrer directement en contact avec un produit pharmaceutique pose un risque de contamination potentiel. En particulier pour les médicaments parentéraux préparés par technique aseptique (ex : préparations injectables et infusions), aucune contamination ne peut avoir lieu car elle expose les patients à de graves dommages et à des risques sanitaires mortels.

L’air à l’intérieur de votre installation peut contenir :

  • Des moisissures, des spores, des pollens 
  • Du monoxyde de carbone, du radon, des composés organiques volatils (VOC)
  • Des bactéries, des virus et des sous-produits
  • Gaz d’échappement de véhicule, rejets d’installations industrielles
  • De l’amiante, des argiles, des particules élémentaires et des fibres synthétiques ou artificielles

Des études approfondies indiquent que :

Jusqu'à 65 % des dépenses énergétique d'une installation pharmaceutique sont liées au transport de l'air.


Le U.S. Code of Federal Regulations comporte 175 268 pages traitant de la IAQ


le manque de filtration d’air appropriée est la première cause de mauvaise IAQ

Trouver le juste milieu entre un niveau de protection élevé et le coût de propriété total

Il est impossible d'obtenir un air propre sans sélectionner soigneusement un système de filtration de l'air particulièrement fiable. La performance des filtres à air installés, qu'il s'agisse de filtres terminaux ou de préfiltres, désigne en fait l'efficacité d'élimination des contaminants nocifs dans le flux d'air d'un environnement de procédé. Néanmoins, si la sélection des filtres à air ne tient pas compte des frais de fonctionnement d'exploitation d'un produit donné pendant toute sa durée de vie, les installations s'exposent à des risques et à des dépenses inutiles.

Vous pensez que votre installation n'est peut-être pas entièrement optimisée ? Voici comment nous pouvons vous aider :

Un audit complet des filtres à air de vos systèmes de CVC est la première étape mise en place par AAF afin de vous fournir des conseils professionnels et une analyse vous permettant de réduire vos coûts et votre responsabilité. Notre objectif dans le cadre de cet audit consiste à mieux comprendre votre situation actuelle et tous vos besoins et objectifs ainsi que toutes vos applications en matière de filtration de l'air, afin d'optimiser sa qualité. L’étude personnalisée de la filtration de l’air est offerte et présente d’importants avantages, car elle vous permet de réduire les risques, mais aussi de gagner du temps et de l’argent.

Cliquez ici pour organiser votre audit dès aujourd'hui !