Aperçu des produits

L’Amer Therm AAF utilise du tissu tissé et des manches de filtre tubulaires ouvertes au bas des trémies et scellées sur les couvercles métalliques en haut. Le gaz contaminé pénètre dans le collecteur d’entrée du dépoussiéreur et est distribué dans chaque trémie, d’où il entre dans les manches du filtre via des colliers des feuilles tubulaires (haut des trémies) auxquels les manches sont fixées. Les particules contaminantes se déposent sur la surface interne des manches au fur et à mesure que les gaz traversent l’élément filtrant et sont évacuées dans l’atmosphère. Le décolmatage des manches est assuré par une brève inversion ponctuelle du flux des gaz au travers d’une section des manches afin de provoquer la chute du gâteau de filtration délogé dans la trémie qui se trouve au-dessous. L’inversion du flux d’air s’effectue par l’isolation du compartiment en cours de décolmatage et l’ouverture d’un autre accès conduisant à un système de conduites séparé raccordé à un ventilateur d’air opposé auxiliaire. L’opération est renouvelée successivement jusqu’à ce que tous les compartiments aient été décolmatés et remis en service.

Un fonctionnement sous pression est généralement sélectionné. Le ventilateur principal est ici côté entrée (en amont) de la manche afin que seules les parties du collecteur en contact avec des gaz contaminés doivent être rendues étanches aux gaz. Le compartiment « côté propre » peut juste être étanche aux éléments climatiques. Bien qu’il ne soit pas habituel, ce type de fonctionnement peut être sélectionné. Dans ce cas, l’étanchéité aux gaz et un renforcement du boîtier contre les pressions négatives internes élevées sont nécessaires.

Des questions ?